Skip to content

The Three Borders Region /

La région des Trois Frontières 

 

The Three Borders Region spans northern Maine, northwestern New Brunswick through to Gaspésie, Québec. Two Countries, One Forest (2C1Forest) considers it a priority landscape linkage that needs conservation in the Northern Appalachian / Acadian / Wabanaki ecoregion. Recent connectivity studies by The Nature Conservancy show this as the most highly connected region in eastern North America.

La région des Trois Frontières s’étend du nord du Maine, du nord-ouest du Nouveau-Brunswick jusqu’à la Gaspésie, au Québec. Deux Pays, Une Forêt (2P1Forêt) considère qu’il s’agit d’un lien prioritaire du paysage qui doit être conservé dans l’écorégion des Appalaches nordiques / Acadiennes / Wabanaki. Des études récentes sur la connectivité réalisée par Conservation de la nature Canada montrent que cette région est la plus connectée de l’est de l’Amérique du Nord.

The forests, rivers and wetlands in Three Borders support black bear, moose, Canada lynx, and wild Atlantic Salmon. Wildlife need connected habitats to move safely across the land. Roads, development, and the uncertainties posed by climate change threaten these connections.

Wildlife and habitats of high interest to hunters, fishers, hikers, and photographers support local jobs and culture. Many habitat corridors are on privately managed lands that generate jobs and sustain human communities.

 

Les forêts, les rivières et les milieux humides de la région des Trois Frontières abritent des ours noirs, des orignaux, des lynx du Canada et des saumons atlantiques. Les animaux sauvages ont besoin d’habitats connectés pour se déplacer en toute sécurité sur le territoire. Ces liens sont menacés par les routes, le développement et les incertitudes liées aux changements climatiques.

La faune et les habitats présentant un grand intérêt pour les chasseurs, les pêcheurs, les randonneurs et les photographes soutiennent la culture et les emplois locaux. De nombreux corridors d’habitat se trouvent sur des terres gérées par le secteur privé qui créent des emplois et soutiennent les communautés humaines.

Since time immemorial, the Indigenous Nations of the Wabanaki Confederacy, including the Penawapskewi, Abenaki, Mi’gmaq, Wolastoqiyik, and Peskotomuhkati Peoples, have stewarded the land to help keep it healthy for future generations.

It is important for us to work on our shared responsibilities to the lands and waters, and to each other. This is a key part of our ongoing Treaty relationships and kinships with nature.

Two Countries One Forest is working with our partners Canadian Parks and Wilderness Society – New Brunswick Chapter, Commission de services régionaux Nord-Ouest, Conservation de la nature Canada – Région du Québec, Horizon-Nature Bas-St-Laurent, and Nature Conservancy of Canada – Atlantic Region. Together we work with local managers and knowledge holders to identify key corridors for various wildlife in the Three Borders Region.

2C1Forest is also working to identify new partners to share ideas and actions, including Indigenous peoples, researchers, and local organizations. We hope that as we make decisions about wise use of the Three Borders Region, wildlife can thrive alongside us and the changing landscape.

Depuis des temps immémoriaux, les nations autochtones de la Confédération des Wabanaki, notamment les peuples Penawapskewi, Abenaki, Mi’gmaq, Wolastoqiyik et Peskotomuhkati, gèrent le territoire afin de la garder saine pour les prochaines générations.

Il est important pour nous de travailler sur nos responsabilités partagées envers les terres et les eaux, ainsi que les uns envers les autres. Il s’agit d’un élément clé de nos relations permanentes avec la nature et de nos liens fondés sur les traités.

Deux Pays Une Forêt travaille avec ses partenaires:  la Société pour la nature et les parcs du Canada – Section du Nouveau-Brunswick, Commission de services régionaux Nord-Ouest, Conservation de la nature Canada – Région du Québec, Horizon-Nature Bas-St-Laurent, et Conservation de la nature Canada – Région de l’Atlantique. Ensemble, nous travaillons avec les gestionnaires locaux et les détenteurs de connaissances pour identifier les corridors clés pour diverses espèces sauvages dans la région des Trois Frontières.

2P1Forêt s’efforce également d’identifier de nouveaux partenaires pour partager des idées et des actions, notamment des peuples autochtones, des chercheurs et des organisations locales. Nous espérons qu’au fur et à mesure que nous prendrons des décisions sur l’utilisation judicieuse de la région des Trois Frontières, la faune et la flore pourront prospérer avec nous et dans un paysage en évolution.